Expérience Blockhaus, par Christian Dufourquet

La poésie comme avant tout, un article de Christian Dufourquet 

Expérience Blockhaus

Collages de Françoise Duvivier

Préface de Nicolas Rozier

Edition L’arachnoïde

95 pages – 15 euros 

Il est malaisé, mais ô combien revigorant en cette malheureuse époque, de s’approcher ici de ce cratère qui a pour nom : Expérience Blockhaus, de subir l’attraction de ces cinq poètes encastrés en son centre, traces d’une sorte de météorite tombé d’un ciel d’encre, avec une traînée plus noire encore, qui n’aura été perçue, le temps de sa chute, que par quelques unhappy few.

Cinq poètes, cinq voix nous disent ici que rien n’est perdu parce que tout l’est. Venues pour l’essentiel de deux revues : Bunker puis Blockhaus qui se seront succédées dans leur forme écrite entre 1978 et 1996, à intervalles plus ou moins réguliers, et qui auront rassemblé au sein d’un espace virtuellement coupé du monde, ainsi que le précise José Galdo, les principaux poètes de sa génération, lesquels auront mené leur recherche et leurs expériences, en dehors du surréalisme et du réalisme de l’époque, vers le réel absolu. Tout cela dans l’absence quasi-totale de moyens financiers, ce qui les obligera à recourir à des moyens propres à la clandestinité. Lire la suite

Publicités