Editions Lanskine : voix poétiques

POÉSIE 

Lanskine : voix poétiques,  un article de SOPHIE EHRSAM

Les éditions Lanskine ont tout récemment publié deux auteurs très différents malgré leur penchant commun pour le fragmenté : Bruno Normand et Nathalie Michel. L’un noircit des pages d’énumérations et de citations à perdre haleine, avec des ellipses et des àcoups ; l’autre ponctue l’espace de touches verbalement colorées, avec de multiples jeux typographiques. 

BRUNO NORMAND 

DES RAPPROCHEMENTS 

Lanskine, 88 p., 14 euros

NATHALIE MICHEL SOUFFLE CONTINUE 

Lanskine, 64 p., 12 euros

Les titres des deux recueils sont à l’image de leur contenu : Bruno Normand écrit Des rapprochements, fil d’une pensée qui navigue entre nature et culture, irriguée de voix autres, écrites ou radiophoniques, exotiques ou intimes. Rapprochements d’idées, mais aussi de corps, d’autant qu’il existe des idées sur les corps et des corps véhicules d’idées. Le discours, par intervalles, « saute », se détraque légèrement, à l’instar des vinyles et autres cassettes chers à l’auteur, ou bien s’arrête arbitrairement en pleine phrase, comme un poste de radio qu’on éteint. Le signe elliptique des points de suspension entre crochets sert de relais entre les fragments et transcrit peut-être aussi le creuset d’une pensée qui fait siennes toutes sortes d’expériences verbales et non verbales. Un voyage qui passe par le YiKing, le gaélique irlandais, des textes védiques (évoquant par là Saistu si nous sommes encore loin de la mer ? de Claude Roy), mais aussi John Cage et Barry White, Andy Goldsworthy, les voitures et le cinéma, Deleuze, Bachelard, Simone Weil, parmi des conversations rapportées, extraits de missives et messages, même un tract de boîte aux lettres. 

Nathalie Michel écrit et dessine ; ce premier ouvrage inclut d’ailleurs certaines de ses œuvres graphiques. Elle écrit Souffle continue, dont le titre donne le ton : une poésie qui respire à pleines pages et ignore la virgule. Dans un français parfois incrusté d’anglais, des vers exempts de toute majuscule mais friands de tirets se dessinent, dans une symétrie centrée pour certains, en cascade pour d’autres. Par endroits, l’espace vierge est ponctué d’un seul mot, d’un seul signe de ponctuation : le mot d’une syllabe (up !) y retrouve tout son dynamisme et l’astérisque une allure d’étoile. Cette poésie très visuelle esquisse un cosmos coloré et mouvant, non sans quelques fractures à la syntaxe. C’est un diptyque (Demeure suivi de Wormholes) où les deux parties semblent suivre le même chemin : des accents endeuillés cèdent le pas à l’expression d’une renaissance, d’une énergie retrouvée qui abolit le temps et la gravitation. À l’image des œuvres plastiques de Nathalie Michel, pleines de tremblantes lueurs et de poussières d’étoiles.

Extraits :

Des rapprochements : 

septembre est là et avec lui une qualité de l’air, de sons, désir et non désir, une pure absence, une source là / ce sont pommes vertes, rivières dans les pins, le sureau, le prunier, les bouleaux, les hauts lauriers / 

assez inexprimable la nature de septembre, profonde et comme empêchée 

/ […] 

comme si toi tu vivais désormais, apprenais les joies petites, peu d’images / aucun désir, il semblerait qu’un bel ennui t’ait promis quelque chose 

Souffle continue : 

terre surchauffée de pluie 

tu soleil arrachée par la trombe 

gravide poussière 

ensorcellement des vitres 

un rouge rapide 

cède place à la lumière 

visible 

lorsque tout autour s’est rendu à la nuit 

elle enfonce 

allume les cris 

quand le journuit devient lisible 

la lumière mise en ligne 

fuit 

àraslemonde 

BRUNO NORMAND, DES RAPPROCHEMENTS, Lanskine, 88 p., 14 euros

NATHALIE MICHEL SOUFFLE CONTINUE, Lanskine, 64 p., 12 euros

Publicités

One Response to Editions Lanskine : voix poétiques

  1. Ping: Editions Lanskine : voix poétiques « Blog de poésie de La ... | Simone WEIL | Scoop.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :